L'entrepreneuriat rural se développe à Malaga

La Diputación de Málaga soutiendra un projet visant à promouvoir la réinstallation.

La Diputación de Málaga soutiendra financièrement un projet de Cicerones Rurales, Arrabal et Acción contra el Hambre visant à promouvoir la population et l’emploi dans les municipalités de moins de 20 000 habitants de la province. Pueblos covid Free, una oportunidad para la repoblación sera développée dans El Borge, Benarrabá et Tolox.

Cette initiative a été présentée ce jeudi par la quatrième vice-présidente de la Diputación de Málaga, Natacha Rivas, responsable de la citoyenneté et du dépeuplement, ainsi que par le député des personnes âgées, du troisième secteur et de la coopération internationale, Francisco José Martín, la mairesse de Tolox, Francisca García, et Marina Gámez, de l’organisation Cicerones Rurales.

Rivas a souligné le soutien de l’institution provinciale aux entités qui contribuent à améliorer la qualité de vie de la population, en particulier dans les zones rurales, et a rappelé que ce projet, doté de 17.900 euros. Il fait partie d’une série d’initiatives financées par la Diputación de Málaga par le biais de la délégation des personnes âgées, du troisième secteur et de la coopération internationale, dans le cadre de l’appel à l’aide au troisième secteur.

L’objectif du projet est de promouvoir le développement de modèles économiques durables à travers l’innovation sociale, en mettant l’accent sur la qualité et la sécurité, et en tenant compte des ressources offertes par les petites municipalités de la province.

Dans ce contexte, il a souligné l’importance d’investir dans l’innovation sociale et l’entrepreneuriat social comme outil pour faire face au défi démographique dans la province. En plus de réduire la fracture numérique par la formation ou de créer un entrepreneuriat social par la valorisation durable des ressources naturelles du territoire.

La responsable de Cicerones Rurales, pour sa part, a souligné que cette initiative servira à promouvoir le tourisme interne dans la province et à favoriser l’emploi des jeunes dans les communautés rurales et à lutter contre le dépeuplement.

Les actions à mener comprennent des actions de communication visant à promouvoir le tourisme intérieur (diffusion de contenus sur les réseaux sociaux, à la télévision et à la radio) ; des conseils sur l’entrepreneuriat et l’innovation durable pour la réinstallation rurale ; des webinaires sur les modèles d’entreprise et l’innovation durable pour la réinstallation rurale ; et des conseils sur la communication basée sur des initiatives touristiques.

Cette année, le Conseil provincial allouera 846 000 euros à des entités du troisième secteur pour la mise en œuvre de projets de soins communautaires dans les municipalités de moins de 20 000 habitants, en plus d’un demi-million d’euros pour l’achat de fournitures sanitaires et d’hygiène pour Covid-19.

L’une des zones les plus touchées est la Serranía de Ronda, où de nombreuses municipalités connaissent une nouvelle perte de population.

Soutien à une rampe de lancement pour encourager l’esprit d’entreprise rural et social dans les régions de Málaga

Le projet « Malaga activa en rural« , soutenu par La Noria et Asaja, propose des formations et accompagnera les projets dans les domaines de la gestion d’entreprise, de la motivation, du financement et de la durabilité environnementale.

Des entreprises s’ouvrent également dans les zones rurales et agricoles de la province. Le Centre d’innovation sociale La Noria du Conseil provincial et l’Association agricole des jeunes agriculteurs (Asaja) ont mis en place un centre de création d’entreprises qui offre une formation et un encadrement pour l’entrepreneuriat social dans les zones rurales grâce au triple effet. Ainsi, les dimensions sociales, économiques et environnementales seront celles que les entreprises et les entrepreneurs devront évaluer et prendre en compte lors de leurs décisions stratégiques. Le projet de l’entité sociale « Málaga activa en rural » fait partie d’un accord de collaboration entre l’institution provinciale et la Fondation bancaire La Caixa.

Dans un communiqué, Natacha Rivas, quatrième vice-présidente et adjointe à l’innovation sociale et au dépeuplement, a expliqué que l’institution « s’engage à créer et à promouvoir de nouvelles opportunités et activités économiques et sociales dans les zones rurales grâce à la valorisation durable des ressources naturelles offertes par la province ». M. Rivas a ajouté qu' »avec ce projet, nous cherchons à introduire dans les zones rurales des activités qui favorisent l’installation de la population et empêchent son départ ».

Le programme offrira une formation à distance ou « e-learning » dispensée par des experts par le biais de « Campus Agrario » et accompagnera les projets d’entrepreneuriat social dans des domaines tels que la gestion d’entreprise, la motivation, le financement et la durabilité environnementale. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant via le site web de La Noria (www.malaga.es/lanoria). Les activités s’adressent principalement aux jeunes et aux femmes entrepreneurs des zones rurales, âgés de moins de 40 ans, vivant dans les zones rurales de Malaga, principalement dans les municipalités de moins de 20 000 habitants, et qui sont motivés pour démarrer une activité économique dans leur propre environnement.

Itinéraire de formation

Le président de l’Asaja Málaga, Baldomero Bellido, a pour sa part assuré que  » l’objectif est que les participants suivent l’intégralité du programme de formation « . Cela permettra d’améliorer l’environnement de travail et l’atmosphère de l’auto-emploi, dans le but de renforcer les racines des plus jeunes habitants des zones rurales et de créer une véritable structure économique et productive qui favorise l’entrepreneuriat social », a-t-il déclaré.

Le projet est principalement basé sur une série d’ateliers pratiques qui fourniront des conseils sur les points les plus importants de la mise en œuvre des idées des participants, fourniront des concepts sur les connaissances et les compétences nécessaires pour maîtriser l’environnement et offriront des outils pour intégrer la triple ligne de fond dans le projet et pour faciliter leur développement personnel et activer leur motivation.

Des ateliers d’information et des événements de mentorat précéderont le cours en ligne, qui couvrira les sujets abordés lors de ces sessions. Des sujets tels que la gestion d’entreprise seront abordés avec un contenu pratique et utile, dispensé par des professionnels du secteur et en collaboration avec les partenaires sociaux, favorisant ainsi les partenariats entre acteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is registered on wpml.org as a development site.