jeu. Juil 28th, 2022
Le potentiel entrepreneurial des femmes autonomes à Almeria

Préparation d’une conférence sur le thème « Empowering young women entrepreneurs ».

Le 11 février, à l’occasion de la Journée internationale des femmes autonomes d’Almeria et des filles dans les sciences, une conférence a été organisée dans le centre du district d’El Puche sur le thème « Autonomiser les jeunes femmes entrepreneurs ». Vingt-trois jeunes femmes du quartier ont participé à l’évènement et ont pris une part active aux activités.

Lors d’un évènement organisé par l' »Association para el Desarrollo y la Integración de la Infancia y la Adolescencia » et la « Cooperativa Agrícola de Mujeres GEA Almería » en collaboration avec l' »Área de Familia, Igualdad y Participación Ciudadana », les directrices de GEA, María Inmaculada Idáñez et Isabel Romera, ont partagé leur expérience et leur expertise sur la l’entrepreneuriat dans le secteur agricole à Almeria avec les femmes, en particulier les jeunes femmes. Ils ont présenté leurs expériences et leurs connaissances surl’entrepreneuriat dans le secteur agricole à Almeria, en se concentrant sur les sujets suivants liés à l’autonomisation des femmes, en particulier des jeunes femmes

Pendant plus d’une heure, la présentatrice a parlé aux jeunes femmes de leur carrière sur le marché du travail en tant qu’entrepreneurs, chefs d’entreprise et à des postes de direction (dans ce cas, dans le secteur agricole). Les femmes en tant que partie et promotrices du mouvement coopératif, de l’indépendance et de l’autosuffisance.

La coopérative de femmes GEA a également introduit de nouvelles technologies dans l’agriculture, telles que la programmation informatique et les machines d’irrigation, qui ont permis d’importants progrès en matière de production. L’innovation scientifique est essentielle au développement de l’agriculture, et les deux femmes ont voulu partager leurs expériences afin de servir d’exemple aux femmes qui mènent ce développement scientifique.

À la fin de l’événement, Paola Leines, conseillère régionale, a remis une plaque de remerciement aux délégués du GEA et un certificat à tous les participants, déclarant que « cette conférence nous a permis d’atteindre notre principal objectif, avec une large participation et un grand intérêt : dans un environnement où les femmes sont constamment laissées de côté en raison de leur spécificité. L’AIM s’est félicitée de « la large participation et de l’intérêt suscité par la conférence, ainsi que de la réalisation de son principal objectif : accroître la participation des femmes locales aux actions visant à renforcer l’autonomie des femmes dans un environnement où elles sont constamment mises à l’écart en raison de leur spécificité ».

Le potentiel entrepreneurial des femmes autonomes à Almeria

L’IAM soutient les femmes entrepreneurs d’Almeria par le biais de l’initiative « Foro Joven ».

Maria Montaguet, conseillère de projet de l’Association andalouse des femmes d’Almería (IAM), et Rosario Ruiz, responsable du Foro Mujer y Sociedad, ont collaboré au programme de mentorat du Foro Mujer y Sociedad, qui vise à promouvoir l’esprit d’entreprise chez les jeunes femmes d’Almería. Le programme de mentorat de la Société.

Il s’agit d’un projet éducatif basé sur l’apprentissage par le transfert de connaissances et d’expériences dans le cadre d’un processus structuré qui établit une relation personnelle et intime entre le mentor et le mentoré.

Cette formation est parallèle au programme de mentorat individuel et se déroule au Centre régional des femmes d’Almeria. Cinquante femmes, soit deux fois plus que la première année, ont participé à ce projet.

Le leadership spirituel des femmes est un programme de formation du Forum social et des femmes, en collaboration avec l’Association des femmes andalouses, par l’intermédiaire du Centre provincial des femmes d’Almeria, du Conseil provincial, de l’Université d’Almeria et de Caixabank.

Les principales phases du projet sont actuellement en cours.

Le projet est mis en œuvre en quatre phases : dans la première phase, la formation des mentors a été achevée et 25 femmes ayant une grande expérience dans leur domaine de compétence ont été sélectionnées pour apporter leur soutien et leur expertise aux mentors. La deuxième phase est terminée et est présentée aux mentorés et aux mentors.

Les mentorés et les mentors passeront par une série de tâches visant à développer leur capacité à être des agents du changement, à faire face aux défis sociaux actuels, à découvrir le but de leur vie et à se fixer des objectifs permanents pour l’atteindre. Ces sessions se poursuivront jusqu’en mai. Au cours de ce processus, l’initiative du Forum des jeunes sera lancée.

Le conseiller du projet IAM à Almeria déclare : « Avec cet événement, nous voulons approfondir la connaissance du mentorat. Avec cet événement, nous voulons approfondir la connaissance du mentorat, mais cette fois-ci, nous nous adressons à tous les étudiants. Notre objectif est de toucher les diplômés de l’enseignement supérieur, les personnes en réorientation professionnelle et d’autres jeunes femmes qui progressent dans leur carrière et dans leur vie ».

L’initiative du Forum des jeunes, menée par l’Association des femmes andalouses, consiste en quatre sessions de formation auxquelles participent 25 élèves du Centre provincial des femmes sur des thèmes tels que la motivation, la bioéthique, l’effet domino et l’égalité dans l’entreprise.

Outre l’enseignement dispensé aux étudiants dans le cadre du projet, l’initiative est ouverte au public. Ce forum aura lieu en février et mars. L’étape finale de ce projet éducatif sera l’évaluation du programme et la délivrance du diplôme.

En ce sens, María Montagé souligne que « la promotion de l’autonomisation des femmes, de l’esprit d’entreprise, de l’employabilité, de l’égalité dans l’emploi et la promotion des réseaux de jeunes femmes est l’un de nos principaux objectifs.

En témoigne l’éventail de ressources que nous proposons pour soutenir les entreprises dans ce domaine, comme le service « Equipa » et le label « Andalusian Excellence in Equality ».

Equipa est un service de conseil visant à faciliter le processus d’élaboration de politiques et de plans d’égalité.

Equipa fournit un service de conseil visant à faciliter le développement de mesures et de plans d’égalité pour les entreprises publiques et privées, les organisations syndicales, les consultants, les citoyens et l’administration andalouse.

L’un des engagements de l’Association des femmes andalouses est d’aider les entreprises à respecter la loi afin que l’égalité devienne la norme dans toutes les entreprises andalouses ». Par conséquent, dans le cadre de ce programme, nous conseillons sur le développement et la mise en œuvre de protocoles visant à prévenir le harcèlement sexuel et sexiste dans les entreprises.

En outre, nous proposons des cours visant à sensibiliser les entreprises à l’égalité des chances, des formations professionnelles sur l’égalité des chances sur le lieu de travail et des formations en ligne fournies et dispensées par l’IAM », a-t-elle souligné dans un communiqué.

Montage a souligné que « notre plus grand souhait est que davantage d’entreprises choisissent le nouveau label d’égalité ». Comme l’a récemment annoncé Rocío Ruiz, ministre de l’égalité, des politiques sociales et de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, l’Association des femmes andalouses promeut la bonne marque de l’égalité andalouse, qui soutient les efforts des entreprises pour améliorer la qualité de l’emploi féminin en introduisant des mesures d’égalité dans leur gestion des ressources humaines.

Cela comprend l’introduction de mesures de gestion du temps qui favorisent l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, l’adoption de mesures qui encouragent le partage des responsabilités entre les hommes, la promotion des femmes dans tous les domaines décisionnels de l’entreprise, en particulier dans les postes techniques et scientifiques, l’inclusion de mesures de gestion de la diversité et, surtout, la reconnaissance des efforts visant à réduire l’écart salarial. Cela inclut la reconnaissance des efforts déployés pour réduire l’écart de rémunération.

« Essentiel pour construire une économie forte ».

Mme Montaget a souligné que « l’autonomisation des femmes dans tous les domaines de l’activité économique est fondamentale pour construire une économie forte, une société plus égale et équitable et un développement durable ». Mais nous avons besoin d’outils pour faire de cette autonomisation une réalité, et le mentorat est l’un d’entre eux ».

« L’autonomisation se produit lorsque les jeunes femmes transforment leurs insécurités en confiance, affrontent les défis avec enthousiasme et excitation, apprennent les compétences de gestion technique et émotionnelle pour atteindre leurs objectifs et saisissent chaque opportunité de croissance guidée par les valeurs du travail acharné, du travail d’équipe et de la solidarité ».

La présidente de Mujer y Sociedad, un forum de femmes professionnelles et de cadres, a remercié l’Association des femmes andalouses et d’autres administrations et institutions pour leur soutien au projet, en déclarant que « l’objectif de notre organisation est de provoquer les changements dont la société a besoin au XXIe siècle, grâce auxquels nous pourrons parvenir à une société plus équitable ». Elle a souligné que « l’objectif de notre organisation est d’éveiller les jeunes femmes professionnelles à la nécessité du leadership et à leurs responsabilités, et de participer à des initiatives, des projets et des associations pour parvenir à une société plus équitable ». Et nous avons décidé de soutenir ce projet afin de parvenir à une société plus égalitaire et ouverte à toutes les cultures.

« Nous espérons que les jeunes femmes que nous dirigeons prendront le relais des nombreuses femmes qui, grâce à leur détermination et à leur travail acharné, ont atteint un niveau d’égalité que nous devons continuer à apprécier et à rechercher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is registered on wpml.org as a development site.